BIENVENUE !

Le Blog

de l'Unité Pastorale saint-Michel
10
Déc

La statue de la Vierge Marie est revenue à Rognonas le 8 décembre

Mardi 8 décembre, jour de la Fête de l’Immaculée Conception, à 18h. La statue de la Vierge nous est revenue. Nous l’avions prêtée pour qu’elle puisse participer au pèlerinage de Marie, mère des Pauvres, organisé par des bénévoles de notre Diocèse, avec le soutien de Monseigneur Christophe Dufour, notre évêque. Pendant une année, elle a voyagé de paroisse en paroisse et avec son apparence de lumière et d’or, l’enfant Jésus dans les bras, elle a touché de nombreux coeurs, ainsi qu’en peut témoigner le film ci-dessus, réalisé par les promotrices du pèlerinage, film projeté ce mardi 8 décembre dans l’église de Rognonas devant une trentaine de fidèles venus pour accueillir le plus solennellement possible en ces temps de contraintes sanitaires Notre Dame, auréolée de tout le bien répandu. Après une entrée en procession dans la nef de l’église, Notre Dame a retrouvé sa place sur son piédestal, qui la met en valeur et l’offre à la vénération et aux prières d’intercession des paroissiens et des passants pouvant y trouver le secours nécessaire quand la vie devient dure épreuve.

Merci à Juliette Gaté et Anne de Livron, venues de Sausset-les-Pins et des Pennes-Mirabeau pour nous avoir ramené cette statue virginale placée ici par la ferveur chrétienne de nos prédécesseurs en 1865. Sans doute la verrons-nous maintenant avec un nouveau regard.

A propos de la statue de la Vierge Marie, voici communiqué par Yves Pauleau un témoignage de Louis-Marin Donnet, curé de la paroisse de Rognonas en 1865-70 :

« Cette statue fut bénite par Mgr le mercredi 14 avril en visite dans la paroisse.
Monseigneur a bien voulu à la suite de la cérémonie de la confirmation bénir solennellement la nouvelle statue de Marie Immaculée, de grandeur naturelle, représentée tenant un lys dans ses mains et qui a coûté près de 400 francs. Plus de la moitié de cette somme a été donnée par les fidèles. Le long des murs du sanctuaire était appendues des banderoles aux couleurs et chiffre de la Sainte Vierge. La statue avait été placées d’avance sur le maître autel richement ornée et plus de 400 bougies avaient été disposées sur l’autel et autour de la statue de la sainte Vierge. Un cordon de mèche fulminante reliait les unes aux autres toutes ces bougies dont la mèche avait été préparée d’avance pour réaliser une illumination spontanée. Au signal donné et immédiatement avant le commencement des prières de la bénédiction, le feu est communiqué à la mèche fulminante et dans l’espace de deux minutes toutes les bougies sont éclairées. Monseigneur et toute l’assistance sont émerveillés de la promptitude avec laquelle cette illumination a été faite et sa grandeur félicite les personnes qui ont concouru à réaliser cette agréable surprise. Après les prières de la bénédiction, Mgr veut bien accorder 40 jours d’indulgence aux personnes qui réciteront devant cette statue un Ave Maria pour la paroisse. Le chœur des chantres joint à celui des choristes fait entendre un motet à la Sainte Vierge, qui est chanté avec beaucoup d’entrain et de précision, et ces chants obtiennent les encouragements et de nouvelles félicitations de Sa Grandeur. »

La statue a été redorée et mise en place près de la sacristie en 1995 lorsque le père Michel Cicculo était curé. La couronne au-dessus de sa tête appartenait déjà à la paroisse. En 2002 est placé derrière la statue un panneau de bois venant de l’ancien entourage du maître-autel à l’époque du père François Esposito.