BIENVENUE !

Paroisse de Barbentane

ÉGLISE NOTRE DAME DES GRACES

Informations

Messe de la semaine Mardi à 8:30
Messe du week-end Semaines Impaires Samedi à 18:00

Histoire

Au XIIe siècle, l’église Notre Dame des Grâces était destinée à assurer le service religieux dans ces temps troublés par les guerres mais n’était pas église paroissiale.

Commencée vers 1178, l'église de la Bienheureuse Marie, fut bâtie initialement pour la Dame du castrum (enceinte fortifiée) par Guillaume de  Barbentane.

Sous le pontificat de Benoît VIII, elle fut consacrée avec la chapelle Sainte Croix, par Monseigneur de Solsanne, évêque de Teanum le 21 novembre 1407 (écho de Barbentane août 1906). Placée sous le patronage de Saint Jean-Baptiste, elle pris pour vocable Notre Dame des Graces.
L’église Notre Dame des Graces est du type simple habituel à la région : longue de 30 mètres, large de 19, elle a une hauteur de 12 mètres.
Elle présente un grand intérêt archéologique et architectural :
Son abside et nef unique est composée d’éléments appartenant à des époques différentes. Elle reproduit une des dispositions essentielles du “gothique méridional” qui lui même dérive du roman provençal et languedocien.

1324

XIVe-XVIe

XVIIe - XIXe

XXe

► La construction primitive qui est à l’origine du monument fut augmentée jusqu’à la carriero dreccho (rue droite), vers l’est. Les deux travées inférieures à plein cintre de la grande nef, orientées est-ouest sont romanes. Les deux travées supérieures de la grande nef sont voûtées d’ogives, mais le gros doubleau carré qui les sépare et les piliers à ressauts sur lesquels ils reposent, prolongent l’ordonnance romane des deux premières travées.
Les branches d’ogives reposent sur un ressaut du pilier exactement comme dans l’église du Thor et à la Chapelle de Peynie.

► L’abside à 5 pans est voûtée d’ogives mais plus basse et plus étroite que la nef. Les jambages de l’arc d’entrée sont faits de colonnettes séparées par des gorges, des chapiteaux simplement moulurés marquent le départ du doubleau dont les moulures prolongent celles des jambages. Les clefs de voûte de la grande nef accentuent l’ordonnancement de l’église placée sous la protection de la Vierge Marie et de Saint Jean le Baptiste annonçant le Christ “Voici l’Agneau de Dieu”.

►Vers 1350, le Chevalier Bertrand de Boulbon de Barbentane, fait construire une chapelle latérale, par un élargissement vers le Nord, c’est la chapelle Saint Jean, devenue aujourd’hui chapelle de la Vierge.

► Vers 1400, la chapelle Sainte Croix fut édifiée. On retrouve le niveau primitif de l’église.
On y descend par 3 degrés. C’était le niveau primitif de l’église.

► En 1484, furent commencés le clocher et l’ancienne sacristie, au-dessus de la chapelle Sainte Croix.
Le clocher s’élève sur une hauteur de 21 mètres. Sa flèche de 7 mètres, fut abattue en 1794, reconstruite deux siècles plus tard.

► En 1561, l’élargissement vers le Nord, voit le rattachement de la chapelle Sainte Croix à la chapelle Saint Jean

En 1658, fut édifiée la chapelle de Mondragon par Paul Mistral de Mondragon, famille de renom qui a fait l’objet d’une étude sérieuse par Denis Martin et dont une inscription sur un pilier porte la mention du tombeau de l’illustre famille de Puget de Barbentane. On remarquera les blasons en clefs de voûte des chapelles latérales des familles de Blanchetti.

► En 1867, une extension vers le sud, réalisée par l’architecte Carmagnole de Marseille et de style néo-gothique, apportera plus d’espace à un communauté de chrétien toujours croissante. C’est la chapelle Saint Joseph.
Depuis ce temps, ce monument ne cesse d’être restauré et entretenu avec soin pour le bonheur de tous ceux qui fréquentent l’église.

En 1921, le porche d’entrée, en forme de manteau de cheminée, datant du XVème siècle est classé monument historique ainsi que le clocher, rivalisant ainsi avec le classement de la façade de la Maison des Chevaliers qui lui fait face.
Seules, la sacristie et les salles du presbytère nécessitent de multiples aménagements avec le confort du XXIème siècle.

En suivant ce lien vous pourrez découvrir une étude faite sur les tableaux, icones de l’église.

http://bne.lagramillere.free.fr/barbentane-tableaux-et-icones-de-l-eglise.htm

Une étude vient d’être réalisée sur les statues de l’église pour pouvez la découvrir  en suivant le lien ci-dessous

http://bne.lagramillere.free.fr/barbentane-les-statues-de-l-eglise.htm

Fête de Saint Jean