BIENVENUE !

Paroisse de Rognonas

ÉGLISE SAINT PIERRE

Informations

Messe de la semaine Mercredi et vendredi à 8:30
Messe du week-end Dimanche à 10:00

Histoire

C’est sous le pontificat du Pape Adrien IV (1154-1159) que s’érige à Rognonas une chapelle dédiée à Saint Pierre-es-liens, placée sous la responsabilité du prieur de Saint-Agricol qui y nomme le prêtre.
Cette chapelle du XIIème siècle a entièrement disparu.

Le célèbre Pont d'Avignon qui fait toujours chanter et danser a une incidence sur l'histoire de Rognonas et sa paroisse.

Bénézet

XIIe - XIVe

XVIIIe - XXe

Le jeune berger Bénézet en 1177 se présente à l’évêque Pons et lui déclare devant l’assemblée “Écoutez-tous ! le Seigneur Jésus m’envoie dans votre ville pour que je construise un pont sur le Rhône”.
Le fameux pont sera construit, Bénézet et ses compagnons fondent un ordre religieux qui convertit les dons reçus en propriétés. C’est ainsi que le Sieur Laugier en 1192 vend à cet ordre une maison avec cour “un villa de Rognonoccio”. Cette oeuvre a besoin de ressources pour entretenir l’hôpital qu’elle a fondé en Avignon et le don de notre Église en juin 1213  par l’Évêque d’Avignon et trois  chanoines de Notre Dame des Dons lui apporte des revenus.

D’autres moines possèdent des terres sur Rognonas, les religieux de Saint Michel de Frigolet qui ont contribué à assécher les marécages de la Durance.
L’actuel Mas du Temple nous rappelle que les Templiers ont possédé des biens sur Rognonas. Leurs biens seront transmis aux hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem (futur Ordre de Malte).

En 1263 le seigneur R. Berenger, règle une affaire où il est question de la chapelle de la bienheureuse Vierge Marie, qui dépendait encore du prieuré des chanoines de Saint Agricol. Ce n’est qu’en 1321 qu’elle change de propriétaire, elle fait partie du diocèse d’Avignon et prend le nom de chapelle St Pierre.

Cette chapelle sera érigée en paroisse en 1551 par la Pape Jules III d’Avignon et le restera jusqu’en 1789. En 1603, Antoine Pertuis est le premier curé de Rognonas résidant, car jusqu’à présent le service divin était assuré par divers prieurés. En 1759, réédification de l’église, c’est en creusant le sol durant les  travaux que l’on trouve une pierre du IV° siècle et qui sert de nos jours de fonts baptismaux.

En 1781, le cimetière qui se trouvait depuis plus de 4 siècles devant l’église est déplacé à l’emplacement actuel du jardin de la Vierge. Il y restera jusqu’en 1784 pour être déplacé où il se trouve actuellement.
En 1831 (677 habitants), on reconstruit le choeur de l’église. En 1837, construction de la sacristie et de la chapelle Saint Joseph. En 1843 un clocher est édifié à l’emplacement du clocher actuel.
En 1862 construction du presbytère. En 1865 Achat du chemin de croix actuel à l’église Saint Agricol d’Avignon. En 1872 l’intérieur de l’église est décoré de belles peintures. Cette année là on place le vitrail de Saint Joseph.

En 1875, élévation d’une statue de la Vierge de Lourdes, dans le jardin de la Vierge. En 1882, guérison miraculeuse à Lourdes d’Elisa Seisson, fille de Rognonas. En 1886, mise en place du vitrail de l’autel Saint Eloi.

En 1976, restauration de l’église, toutes les peintures sont effacées sauf celles des voûtes de la nef centrale. Pour avoir une idée des peintures murales figurant dans notre église, allez vous promener du côté de Saint Michel de Frigolet et admirez les fresques de la basilique.

Cette histoire de l’église de Rognonas est extraite des ouvrages de Monsieur Joseph Coste et de Monsieur Henri Trouche.

 

Fête de Saint Eloi Fête de notre Dame de Lourdes Fête du Bon Ange Fête de Saint Roch