BIENVENUE !

Le Blog

de l'Unité Pastorale saint-Michel
25
Juil

Pèlerinage diocésain à Lourdes

Nous remercions vivement le service des pèlerinages pour l’organisation et Monseigneur Christophe Dufour pour son accompagnement.

Le pèlerinage était particulier cette année, nous n’étions qu’une trentaine, ce qui a facilité l’accueil et l’introduction de chacun dans la prière. Nous avons porté les intentions que l’on nous avait confiées.

Nous découvrons à chaque pèlerinage à Lourdes, quelque chose de nouveau.

Nous avons été introduits dans notre pèlerinage par un chapelain, Don Anne Guillaume, qui nous a présenté les apparitions de Lourdes avec les 3 symboles : la lumière, l’eau, le rocher.

Le rocher sur lequel on s’appuie, c’est le Christ.

L’eau qui purifie : nous avons symboliquement bu à la source qui nous rappelle le message de la Vierge Marie à Bernadette «pénitence, allez vous laver à la source et boire à la fontaine».

La lumière représente la résurrection du Christ et notre propre résurrection. Un cierge a été déposé par une catéchumène et sa marraine aux intentions du diocèse, de tous les pèlerins et des malades qui auraient dû être à Lourdes.

Après la messe célébrée à la chapelle saint Joseph, la journée s’est terminée par la procession aux flambeaux à la grotte et dans la prairie.

St Joseph concélébration

Le deuxième jour, la messe était présidée par Monseigneur Dufour à la grotte et retransmise en direct. Les paroissiens étaient en communion de prière avec le groupe des pèlerins.

Nous retenons de l’homélie de Monseigneur Dufour le virus du péché originel et nous devons développer la part d’innocence qui habite en nous (notre âme d’enfant).

Bérengère nous a fait un topo sur le sens de l’eau. Avant la création, la terre était recouverte d’eau.

Nous retrouvons la symbolique de l’eau dans l’ancien et le nouveau testament. L’eau c’est la vie.

Nous avons prié le chapelet à la grotte l’après-midi, également en communion de prière grâce aux différents moyens de communication.

Monseigneur Dufour nous a donné un enseignement sur l’Immaculée Conception, thème de Lourdes cette année ainsi que l’an prochain.

Le dogme de la Vierge Marie qui est une vérité de foi. Marie a été préservée du péché originel.

Dans son enseignement, depuis les origines, l’Eglise catholique associe l’écriture et la tradition à travers son mystère. L’esprit Saint est à l’œuvre dans l’Eglise.

Le péché n’est pas un acte mais un état, il a été contracté comme un virus. C’est le refus de nos limites. DIEU n’a pas de limite mais l’homme en a. Cette idolâtrie de l’homme qui adore l’ouvrage de ses mains et qui réclame son autonomie, une société sans Dieu. Monseigneur nous a rappelé la parole du pape émérite Benoit XVI le péché est un venin. Nous sommes pêcheurs.

Nous sommes libérés du péché par la croix du Christ, grâce à son Amour.

Nous avons terminé la journée par un temps d’adoration animé par 3 jeunes de la communauté Shalom

Le dernier jour nous avons fait le chemin de croix des malades en communion avec ceux qui devaient être présents à Lourdes. Tous Les pèlerins ont préparé et animé la méditation de chaque station.

Manuel messe à la grotte

Monseigneur nous a envoyé en mission au cours de la messe de clôture du  pèlerinage où il était accompagné par 3 prêtres du diocèse, père Maurice Rolland, père Manuel Thekkumkattil et père Robert Del Prete.

Père Manuel, Sœur Marie-Madeleine, Véronique

Groupe